consignes de rentrée 2017-2018

Devoirs de vacances

Félicitations pour votre choix de la PTSI. Pour bien démarrer l'année, vous devrez arriver reposé et en forme à la rentrée, mais un peu de travail s'impose durant les vacances si vous ne voulez pas être débordé par le rythme.

 

Français.

Il est impératif de se procurer, et de lire les œuvres au programme (voir en page "français").

 

Anglais.

Les conseils sont donnés en page "Langues".

 

Mathématiques et physique.

Revoyez attentivement les programmes de terminale et comblez vos lacunes : trigonométrie, utilisation des vecteurs, intégrales et dérivées, géométrie, nombres complexes ...

 

Sciences de l'Ingénieur.

Tous les élèves, mais plus particulièrement ceux venant de S-SVT, ont intérêt à se cultiver en technologie, par exemple en lisant attentivement le livre demandé ci dessous.

 

 

 

 

Livres et Matériel

Anglais.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sciences de l'Ingénieur.

 

 

 

 

 

 

 

Physique-chimie.

Vous pouvez, si vous le voulez, investir dans un livre apprécié, excellent complément du cours : "Physique-Chimie PTSI", éditions Ellipses, 45 euros ( lien "amazon" ).

 

Nous vous demandons, pour les travaux pratiques, de vous procurer un cahier, peu importe de quel type (mais de grand format : A4 ou 24x32) ; et une blouse sera nécessaire pour les TPs de chimie.

 

 

 

 

 

Calculatrice.

Il est utile d'en posséder une assez bonne: programmable, graphique, et faisant du calcul matriciel (ex : Casio graph35+, TI83+ ...). Les modèles supérieurs, avec une grosse mémoire et faisant du calcul formel (ex : TI89 titanium), n'apportent rien (les calculatrices sont interdites aux concours, et le calcul formel est fait avec 'Mapple' sur ordinateur)

 

Votre machine de Terminale convient surement. Attendez la rentrée et nos conseils avant d'en changer.

 

 

 

 

Conseils généraux de travail en prépa

Soyez attentif en cours. Cela sera bien plus efficace que de rattraper un cours à des heures impossibles. Ne faites pas semblant de travailler pour vous donner bonne conscience et ne vous dispersez pas (télé, ordinateur, téléphone, grignotage ...)

Ayez une alimentation équilibrée appropriée au travail intellectuel d'endurance.

 

Votre seuil de saturation intelectuelle pour le travail à la maison sera repoussé de plus en plus loin au cours des mois, et culminera à une frénésie de travail avant les concours (de 18h à minuit). Il est conseillé de se divertir un peu pour éviter de s'endormir dans des relents de problèmes scientifiques.

 

Ne pas attendre les DM et DS pour réviser. Le soir il faut prendre le temps de relire ses notes quand le cours et les méthodes d'exercices sont encore frais : la mémorisation sera plus facile et plus efficace. De ce fait vous serez au courant des cours suivants. Il faut fournir un travail régulier, même minimal dans toutes les matières. Les exercices d'applications sont revus et décortiqués le soir même, comme le cours, car ils sont les méthodes de bases des DS et DM surtout en sup.

 

En exercice, se placer dans les conditions du concours, sans document, et ne recourir à des aides (cours, corrigé...) que lorsqu'on a épuisé ses capacités propres à se rappeler ou à retrouver le résultat de cours manquant. Mieux vaut buter une heure sur un seul exercice que passer une heure à lire cinq énoncés suivis de leurs cinq corrigés.

 

Ne pas recopier les énoncés, ne pas faire des schémas trop soignés : entrer dans le vif du sujet. On croit être efficace en menant un calcul sur brouillon puis en le recopiant. Mais on perd du temps et on fait plus de fautes de calculs au brouillon ou en recopiant. Un calcul mené sur la copie est plus soigné et incite à plus de concentration. Le brouillon n'est en fait utile que lors du défrichage d'une question, ou de l'exploration d'une voie incertaine.

 

Vous risquez d'obtenir de très mauvaises notes : ne vous découragez pas. Ce sont des concours, les dossiers ne comptent pas, et les profs notent sévèrement. Les progrès viendront nécessairement si vous travaillez. Aux concours il est fréquent d'obtenir entre 15 et 20 en ne traitant que la moitié du sujet.

 

L'émulation est très profitable. Vous progresserez si vous vous faites expliquer le cours ou les exercices (d'une autre façon que le prof), mais vous progresserez aussi beaucoup en expliquant aux autres. Profitez des salles de travail pour utiliser les tableaux.

 

Elle doit être complète et minimale. Expliquer sommairement ce qu'on fait (donc, or, d'après) et surtout ne jamais négliger la moindre vérification des hypothèses de validité du théorème utilisé. L'homogénéité des formules doit être vérifiée dès que possible, et une inhomogénéité flagrante met le jury de très mauvaise humeur. Pour l'application numérique il est conseillé avant de prendre la calculatrice, d'écrire complètement sur la copie le calcul à effectuer.